Les Homonculus, êtres nés des péchés capitaux luttent encore et encore contre l'armée et ses alchimistes d'état.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Demande de partenariat: There is no Evil

Aller en bas 
AuteurMessage
Scar

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 12/03/2010

MessageSujet: Demande de partenariat: There is no Evil   Mar 6 Avr - 1:37

Bonjour ^^
Tout est dit dans le titre, j'aimerais établir un partenariat entre nos deux forums ^^





"Tous les monothéismes sont des dualismes déguisés.
L'histoire du monde, c'est l'histoire d'un duel.
Sans arbitre."

Jean-Christophe Grangé

*'Concept'


Il existe, quelque part, entre les cieux et la Terre, un royaume damné, le royaume de Satan. Ce dernier, avide de pouvoir, créa des pièges et tournants pour emmener au sein de ses terres des créatures, il troubla leur cœur et blessa leur âme, rendant ainsi leur accès au Paradis impossible.
Le Seigneur, voyant cela, décida d’envoyer sept de ses Anges combattre le Démon, la Bête. Ce dernier, au péril de leurs vies, réussirent à stopper la Créature mais ne purent l’annihiler complètement. Voyant sa défaite approcher, Satan scella son royaume dans un espace dont lui seul détenait la clef..
Les sept anges, en combattant la Bête, sombrèrent peu à peu dans la folie. Malgré tout, ils réussirent à vaincre la Créature en séparant son âme en six-cent soixante-six morceaux qu’ils éparpillèrent dans le monde des Hommes.
Peu après, d’étranges phénomènes apparurent, des créatures étranges naquirent, et le Seigneur, voyant ses sept chevaliers mourir les uns après les autres, se rendit compte de l’énorme erreur qu’il avait faite...
Des sept héros naquirent les sept pêchés capitaux: l'un commença à se complaire dans la luxure, un autre mangea à se détruire de l'intérieur, le troisième devint envieux, le quatrième gouta aux joies de la paresse, le cinquième devint terriblement avare, le sixième ne voyait plus que par lui, et le dernier tua les autres par colère.
De plus, les différents morceaux de l’âme de Satan donnaient naissance à des créatures qui contenaient une partie de sa force, la Bête n’était donc pas vaincue, elle avait battu en retraite...
A nouveau, le Seigneur envoya un ange, l’ange Gabriel, sur Terre, pour annoncer la venue d’un Sauveur qui supprimerait le mal de ce monde.
L’ange revint de nombreuses fois, à de nombreuses reprises, sous différentes formes, pour trouver cette personne, mais la seule chose qu’il réussit à faire fut de faire fuir les réceptacles de l’âme de Satan, qui se terrèrent, effrayés de l’aura resplendissante de l’étrange créature.
Ainsi, le temps passa, et Dieu, sentant sa mort arriver, scella lui aussi son monde par une clef et, lorsque son âme ne fut plus qu'un grain de sable parmi le vent, il se laissa emporter dans le monde des Hommes pour réssusciter sous forme humaine, et ainsi vaincre le mal à jamais.

Nous arrivons ainsi au XXIème siècle sur la Terre.
Au milieu du tumulte de religions et de guerre, au milieu de la douleur et de la souffrance, deux personnes de différentes parties du monde, un enfant et un homme purs, ouvrirent des livres.
Instantanément, l’un reçut en son âme le cœur de Satan tandis que l’autre se dotait de pouvoirs angéliques. Ils grandirent alors, prenant forme et aura, le premier s’ouvrit aux forces du mal, tandis que le Second trôna sur un siège de bonté.
L’un et l’autre découvrirent alors le but de leur vie : ils devaient trouver les différents morceaux de l’âme de la Bête en premier. De leur réussite dépendrait l’Avenir du monde.
Ils créèrent ainsi deux clans, deux clans qui s’affronteraient jusqu’aux profondeurs du monde.

Le premier, l'enfant, qui avait reçu les mémoires de Satan, celui-là même qui possédait la clef permettant d'ouvrir le monde des Enfers, trouva dans les souvenirs de son prédécesseur un endroit parfait pour garder ses troupes, une vallée qu'il nomma "Demon's Valley". Un nom peu original, mais qui lui convenait tout de même. Après tout, du temps qu'il pouvait rassembler des alliés, peu lui importait le patronyme de l'endroit où il se situait.

Le second, qui avait reçu en son être Dieu, celui qui donc possédait la clef du Paradis, ne fut pas aussi chanceux que son compagnon d'infortune. En effet, après avoir reçu l'âme de Dieu, il se rendit compte d'une chose, futile mais tout de même importante: En tant qu'humain, il ne pouvait ouvrir les portes du Paradis. La seule chose qui pourrait donner à la clef le pouvoir d'ouvrir le chemin était une âme de puissance égale à celle de Dieu, une âme sombre et mauvaise. Il lui vint alors à l'idée qu'il lui fallait réunir les morceaux de l'âme de Satan, et par la même occasion, empêcher ce dernier de revenir hanter le monde..
Ainsi, il alla créer un domaine, une île au milieu du Pacifique, une île qu'il nomma "Angel's Island". Et sur cette île, il lui faudrait réunir ses Anges...

Mais, cette guerre qu'ils voulurent invisible fut bientôt en passe d'être découverte. Mûs par un instinct de protection ou une envie de vengeance, des êtres humains se dotaient de pouvoirs et recevaient comme un "appel", quelque chose qui les poussa à aller dans leurs camps respectifs.

D'autres Hommes commencèrent à se douter d'un disfonctionnement dans le système. Se créa alors la milice des "Phantoms", des êtres humains qui s'allièrent pour trouver la raison des troubles planétaires. Il se créa cette force spéciale, regroupant des élites, prêts à se battre pour leur monde... au péril de leur vie. Leur mission? Récolter ceux qui ont reçu un "appel", ceux qu'ils appellent les "Déchus", et les forcer à avouer leur rôle dans cette histoire sordide...


"Ma vision commence à se troubler
Le ciel de verre, la couleur du vent
Le manège de chevaux de bois jouant seul"

Dir En Grey

*'We are the world'

« Décideras-tu de nous parler aujourd’hui ? »

La jeune femme suivit son interlocuteur en silence. Ses poignets étaient meurtris par les cordes, sa chair tendre avait été ravagée par les coups que ses ravisseurs lui portaient. Pourtant, elle le suivait, à petits pas, avec son sourire enfantin aux lèvres, elle, qui faisait partie de ce qu’ils nommaient auparavant entre eux les Déchus. Elle qui était l’un de ces monstres improbables qu’ils combattaient jour après jour. Elle continuait d’avancer, dans ce couloir sombre et étroit où régnait une odeur de supplice et de sang.

« Elle est bien attachée ? » « Sans aucun doute. » Amy laissa son regard dériver sur les murs noirs qui l’entouraient, cherchant une faille, un défaut qui puisse lui permettre de s’évader de cet endroit sinistre, ne serait-ce qu’un instant. Ils continuaient d’avancer, interminablement. Le rythme des pas saccadés de Bach accompagnait celui, plus léger et traînant de la jeune Australienne. La lumière s’approcha peu à peu de ses yeux d’un vert étincelant. Elle leva la tête dans l’espoir de retrouver un brin de soleil avant de s’enfoncer dans le froid de la cave et dans la douleur. Le Vietnamien arrêta sa marche rapide pour empoigner sa prisonnière par le bras et la traîner dans la salle d’interrogatoire. Elle continuait de sourire, malgré tout, se disant que si elle ne le faisait pas alors, elle perdrait tout espoir et la lumière qu’elle avait au fond de son cœur. Le bourreau rattaché aux Phantoms la regarda au travers de ses lunettes de soleil.

« Un problème ? »

Amy ne répondit pas et continua de sourire en regardant devant elle. Elle savait que nombres problèmes il y avait, et que Bach s’en fichait. Il faisait son travail, c’était tout. S’occuper des mœurs d’une de ses victimes attitrées n’était pas de son ressort. Les cheveux châtains de la jeune Australienne suivaient ses pas en flottant dans son dos à la manière d’une rivière libérée au printemps après un long hiver. Des images traversèrent soudainement la tête de la jeune fille, comme un poison sinistre s’installe dans le cœur d’un empereur trop assidu. Sang, organes arrachés, plaies monstrueuse. Les traits d’Amy se figèrent, durement. Une envie de pleurer lui vint du plus profond de son bas-ventre, de vomir des larmes de sang.

« Encore ça ? »

Le bourreau la regardait se tordre de douleur dans le corridor peint d’une terreur sourde. Il sortit un téléphone portable et nota tranquillement « Crise de schizophrénie » avant de l’envoyer au service scientifique de l’institut psychiatrique dans lequel les Phantoms avaient établi leur repaire.

----------------------------------------------------------------------------

Nathaniel regardait avec harassement les multitudes de papiers qui s’empilaient sur son bureau. Il n’était pas parti depuis vingt minutes que ses subordonnés avaient fait de ce lieu un chantier impossible. Il ne pouvait même plus poser un pied au sol sans marcher sur un dossier ! Derrière cet amoncellement de nouvelles, prospectus et partitions, se trouvait un bureau en acajou soigneusement ciré sur lequel s’alignaient des séries de numéros et de date sans fin.
« Tselinograd, Kazakhstan, 18 avril 1999 – Un animal parlant de race inconnue à détruit une maison. Cinq morts. » « Manaus, Brésil, 24 mai 2005 – Des dinosaures ont ravagé la ville ! » A des articles sans queue ni tête s’ajoutaient une pile de livres dédiés aux événement surnaturels. « La Bête du Gevaudan », « Le Monstre du Lockness »… Ces reliures paraîtraient étranges si elles n’avaient pas été entreposées dans le local du dirigeant des Démons. Son devoir était de trouver les morceaux de l’âme de Satan, il était normal et indispensable qu’il s’attache à ce genre de détails.

« Monsieur ? »

Il tourna la tête vers l’importun avec un regard furieux qui ne laissait pas planer le doute. Il le dérangeait.

« Je crois que Cerbère fait une indigestion… »

Nathaniel soupira et se dirigea vers la porte donnant accès à Demon’s Valley. La porte gardée par Cerbère. « Qu’est-ce qu’il t’arrive mon gros ? » lui dit-il lorsqu’il fut à son côté. Le chien à trois têtes avait vomi tout son déjeuner et avait aspergé de bave immonde les Démons qui se trouvaient devant lui. Non pas qu’il soit particulièrement amical, mais les douloureux maux d’estomac dont il avait parfois la visite le rendait terriblement affectueux. Au dépend de ceux qui se trouvaient dans les parages.

----------------------------------------------------------------------------


« Qui êtes-vous ? »

Vincent regardait intensément la personne qui se trouvait devant les portes d’Angel’s Island. Un portail en fer forgé, recouvert d’or, d’un or pur et sans faille. Le contraste était évident avec les habitants de l’endroit qu’il gardait. Des personnes qui avaient perdu tout ce qui leur était cher et qui avaient trouvé la force de se battre dans l’espoir qu’ils portaient au monde. Celui qui se trouvait là devait être venu pour répondre à l’Appel. « Et que faites-vous ici ? » L’Archange continuait de poser inlassablement ces questions en observant les futurs Anges. Il savait pertinemment que personne n’aurait trouvé le chemin de l’île sans l’aide de Dieu, mais se méfiait des Démons et de leur stratagèmes.
Son interlocuteur le regardait, hagard, les yeux perdus dans l’immensité du vide qui devait le constituer à cet instant. Il s’était trouvé, Vincent le devinait. Après avoir lutté de toute ses forces, après avoir été happé par le bien, puis par le mal, il avait trouvé sa voie. Il n’y avait pas besoin de mots. Cet ancien homme, était à présent un Ange.
Vincent écarta les bras. Que ceux qui étaient perdus se retrouvent, que ceux qui avaient souffert se prélassent voluptueusement dans les délices de la joie et du bonheur. Il n’y avait que cela qui pouvait compter. Rien n’était trop beau pour sauver le monde, pour sauver les âmes des peinés et pour aider le peuple humain à s’aimer et à arrêter les luttes incessantes qui les opposaient.
La vie était un chemin pavé de roses. On s’y blessait lorsque nos mains s’écorchaient en attrapant les fleurs tant aimées, mais la lumière y fusait et aveuglait d’Amour.
Nous étions le monde.


*'Statistiques'


    x Camps actuels: Anges, Démons, Phantoms et Déchus

    x Anges: Jack
    x Démons: Nathaniel
    x Phantoms:
    x Déchus:

We follow the World, hopping for a revenge...


THERE IS NO EVIL

Voilà, en attendant ta réponse, Ed ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Elric
Admin
avatar

Messages : 211
Date d'inscription : 17/01/2010
Age : 24
Localisation : A resembool

MessageSujet: Re: Demande de partenariat: There is no Evil   Mar 6 Avr - 13:48

Oki c'est bon =) je met l'image des partenariat sur mon forum !

Merci beaucoup pour le partenariat !

_________________


Dernière édition par Edward Elric le Mar 6 Avr - 14:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://homonculus-return.forumactif.com
Scar

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 12/03/2010

MessageSujet: Re: Demande de partenariat: There is no Evil   Mar 6 Avr - 13:49

Merci à toi =P
Je vais ajouter ton bouton (et j'attends ta fiche x3)

Edit: Après relecture... Tu pourrais me passer ton bouton s'il te plaît? J'le trouve pas ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Demande de partenariat: There is no Evil   

Revenir en haut Aller en bas
 
Demande de partenariat: There is no Evil
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande de partenariat
» "Demande de partenariat - [HabbGeek]
» Demande de partenariat du Gang Saru.
» Demande de partenariat avec HABBPLUS
» Demande de Partenariat [HabboFan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fullmetal Alchemist - Homonculus's return :: 
Autre
 :: 
Demandes de partenariat
-
Sauter vers: