Les Homonculus, êtres nés des péchés capitaux luttent encore et encore contre l'armée et ses alchimistes d'état.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Alchimiste inconnue...

Aller en bas 
AuteurMessage
Sarah

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 21/03/2010
Age : 23
Localisation : Sûrement sur un chemin paumé censé me diriger vers Central...

MessageSujet: Alchimiste inconnue...   Dim 21 Mar - 21:51

Présentation de Sarah Karlen

    Informations




    Nom : Karlen
    Prénom : Sarah
    Surnom : Aucun
    Âge : 16 ans
    Groupe : Alchimiste
    Grade : Aucun


    Description



    Physique :

    Sarah est une jeune fille au visage d'ange...Du moin, pour ceux qui ne la connaissent pas. Rares sont les fois où un sourire se forme sur ses lèvres fines. Ses longs cheveux noirs sont le plus souvent en couettes accompagnée d'une frange allant jusqu'à ces yeux d'une couleurs étrangement proche de celle du sang. Enfin, ces yeux, son oeuil. Le gauche est recouvert d'un bandeau noir, allez savoir pourquoi...
    Côté vestimentaire, elle est douée pour se faire remarquer. Sous son manteau noir descendant au niveau de ses genoux, elle porte un débardeur noir surplombé d'une cravate rouge, une jupe plutôt courte noire et blanche et de hautes chaussettes fines tout aussi noires. Quelques breloques de-ci, de-là et son pendentif fétiche en forme de croix. Malgré les regards et les réflexions qu'elle a put rencontrer, elle ne changerai de look pour rien au monde. "C'est comme ça que je me sens le plus moi-même" dit-elle à chaque remarques.




    Caractère :


  • Réservée et Secrète...
    Sarah est une personne assez réservée, elle reste fermée au monde qui l'entoure. Très secrète, elle ne parle pas beaucoup et n'engage pratiquement jamais la conversation avec les gens ne représentant pas grand intêret pour elle. Le plus souvent, elle regarde l'horizon en serrant fort son pendentif. Rêves ou réflexions..? Personne ne le sait...Et personne n'a oser lui demander non plus! Ce serait un suicide... -Niarkniark-

  • Têtue et Colérique...
    Malgé son doux visage, c'est une vraie plaie! Têtue, sinistre et à tendances sadiques, Sarah s'énerve très rapidement. C'est quelqu'un qu'il ne vaut mieux pas vexer...! Mais tout démon a ses faiblesses... Dans son sommeil, elle est des plus inoffensives. Cela lui pose d'ailleurs un assez gros problème, car elle se réveille très difficilement! Mais il faut éviter de la secouer, cela risquerait d'être la dernière chose que vous fassiez...!



    Histoire :

    Dans un pays éloigné et inconnu d'Amestris, une ville assez peu pleuplée. Dans cette ville, une grande maison, celle des Karlen. Famille normale des plus respectée, il y eu une tache à ce tableau. A l'âge de ses 9 ans, la seule enfant de la famille, Sarah, ramena des dixaines de livres de la seule bibiothèque de la région. Des livres d'alchimie. Curieuse, elle les lût tous jusqu'à la moindre virgule. Personne dans le village ne se doutait qu'elle se risquerai dans cette science très mal vue parce que inconnue par les habitants. Mais c'est ce qu'elle fût. Première transmutation, une pile de curs dent transformés en petite figurine représentant une coccinelle.
    Fière de sa création, elle courût la montrer à ses parents qui se trouvaient sur la place du village. Elle fût une erreur.
    Tous les gens du village fuyèrent, criant au diable.
    Les Karlen étaent éviter de tous le monde. La mère déprimait et le père ne considérait plus sa fille comme tel.
    Malgré tout cela, elle continua. Elle s'entraînait et s'amèliorait seule dans un coin.

    5 années plus tard, une autre famille emménagea la maison voisine. La réputation des Karlen n'avait pas changé depuis, mais ces nouveau habitants avaient pour but de simplement les ingnorés. Un jour qu'elle avait synthétisé un petit pont avec du bois au fond de son jardin, Sarah vu la fille de cette famille debout derrière elle, observant en silence. "Tu ne me traîte pas de démon ou d'autre chose en ce genre?" lui demandait la jeune alchimiste. "Tu n'as rien d'un démon, lui répondait-elle. C'est cool ce que tu fais." Un sourire. Sarah n'avait pas souris depuis de longues années.
    Elles devenirent vite amies, Sarah lui créait des vêtements avec du tissus qu'elle lui ramenait du village, son amie l'encourageait dans ses recherches.
    Un temps paisible régnait pour elles deux.

    Un incendit. La maison voisine en feu. Aucun survivant. Plus aucune amie. Saah passa ses nuits à pleurer, elle n'eût plus envie de poursuivre l'alchimie. Un jour de pluie, elle se dirigea dans le salon, mais s'arrêta en entendant ses parents. "Finalement, c'est une bonne chose, cet incendit. La mort de leur gamine lui a permis de stopper ces horreurs d'expèriences d'alchimie!" "Oui, c'est mieux ainsi."
    Les larmes coulèrent à nouveau sur ses joues. Mais avec la haine dans les yeux.
    Ses parents ne la voyait plus, ou seulement pour la voir aller en ville et revenir avec des sacs de toutes tailles. Elle n'alla plus dans sa chambre, elle restait dans la cave. Elle y emportait ces sacs.

    Un soir, elle leur demanda de les rejoindre à la cave. Ils la suivirent. Des livres éparpillés au sol, des feuilles remplis de calculs complexes, et un cercles dessiner au sol avec un tas de sortes de poudre. Elle leur demanda de se rapprocher du cercle, de se placer à l'intèrieur. Inconscients, ils s'exécutèrent. Il ne fallut que peu de temps pour voir des éclairs jaillirent de nul part...Et des cris venant de ses parents.
    Le noir. Le vide.
    Sarah ne se souvenait pas de ce qu'il venait de se passer. Elle se souvenait de ses parents hurler à la mort, mais après cela, rien.
    Elle regarda autour d'elle. Du sang, partout du sang. Son oeuil lui fesait atrocement mal mais elle se rendit compte en y mettant sa main qu'elle n'en avait tout simplement plus.
    "Alicia?"
    Elle vit cette créture, alongée au centre du cercle de transmutation. Ce n'était pas Alicia. Ce n'était pas son amie.
    Tellement désespérée, elle ne se protégea même pas quand cette chose inhumaine s'approcha d'elle et lui empoigna le ventre avec ses griffes.
    Encore du sang. Encore le noir.
    Cette fois, elle se réveilla à la lumière du jour, entourées des villageois. La douleur était toujours là, la lumière traversait le bandeau qu'ils lui avit mis sur son oeuil manquant. Elle tourna sa tête et s'apperçut qu'elle se trouvait devant sa maison, et que cette créature maintenant inerte avait été sortis de la cave, tout comme elle.
    Ne prêtant plus attention aux questions, aux demandent de mise à mort de tous les habitants, elle se leva et courru. Elle courru loin, sans s'arrêter.

    16 ans. Sarah avait grandi et mûrit. Son passé resta qu'un sombre souvenir, marquée d'une cicatrice au ventre. Elle voyageait de ville en ville, de région en région, de pays en pays. Amestris. Les alchimistes n'y était pas considérer comme des démon venus des enfers, elle s'y plairait.
    Son but à présent était Central City, le coeur du pays.
    "La route serra longue."



Dernière édition par Sarah le Lun 12 Avr - 16:21, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Elric
Admin
avatar

Messages : 211
Date d'inscription : 17/01/2010
Age : 24
Localisation : A resembool

MessageSujet: Re: Alchimiste inconnue...   Dim 21 Mar - 22:21

Une autre transmutation humaine !! ^^

Très bien réussi ta fiche sauf quelques petits détails :

-Des petits souci d'orthographe, mais bon j'en fait plus que toi donc c'est pas très grave.

-Et aussi (désolé pour le peu de spoil) mais lorsque l'on fait un transmutation humaine, même si on utilise des gens, on est obligé de perdre ce qui nous sert le plus. Comme Izumi qui a perdu des organes internes ce qui ne lui permet plus d'avoir de bébé ( c'est dans la suite du manga que j'ai lu sur internet Wink ) Donc le mieux sa serai que Sarah est perdu quelque chose de très important pour elle. Après je laisse la place a ton imagination !

Je te laisse corriger ce petit détail et c'est tout, le reste est excellent !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://homonculus-return.forumactif.com
Sarah

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 21/03/2010
Age : 23
Localisation : Sûrement sur un chemin paumé censé me diriger vers Central...

MessageSujet: Re: Alchimiste inconnue...   Dim 21 Mar - 22:53

Désolée pour l'orthographe, mais ça n'a jamais été mon point fort.
J'ai modifié, a vrai dire, cela m'arrange que tu m'ai fait cette remarque, j'ai toujours trouvé les bandeau style "pirate" très stylé! (je n'y ai pensé avant) et ça m'a éclater de modifié l'image sur paint! XD

J'espère que ça ira, si non, je suis prête à changer! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Elric
Admin
avatar

Messages : 211
Date d'inscription : 17/01/2010
Age : 24
Localisation : A resembool

MessageSujet: Re: Alchimiste inconnue...   Dim 21 Mar - 23:06

Gnahahaha c'est déjà mieux =)

Sur ce voici ton sujet de test RP :

Je veux que tu m'écrive un de ses combats, une alchimiste que se bat avec plein d'armes sa doit pas être ennuyeux ! Fais minimum 40 lignes, tu peux écrire sa à la suite de ton histoire ou à la suite de se post la, c'est comme tu veux =)

Bonne chance et prend ton temps c'est pas pressé !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://homonculus-return.forumactif.com
Sarah

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 21/03/2010
Age : 23
Localisation : Sûrement sur un chemin paumé censé me diriger vers Central...

MessageSujet: Test rp...   Mar 23 Mar - 20:19

Quelque part dans l'Est d'Amestris...

[i] -Un hôtel. Vite trouver un hôtel, une auberge...Un endroit où dormir!


La jeune fille arpentait les rues de cette ville, marmonnant son envie d'apercevoir un lieu où se reposer. Elle marchait lentement, la fatigue empêchait ses jambes d'aller plus vite. Le dos à moitié vouté, les bras tombants, la demoiselle ne passait pas inaperçue auprès des passants. Mais sa posture était probablement la dernière chose d'étonnante sur cette adolescente: Une courte jupe aussi noire que ses chaussettes montantes et son débardeur, une cravate rouge dont le col sombre était enjolivé de croix blanches et un bandeau tout aussi noir cachant son oeuil gauche. Rare se trouvait être les touristes de ce style!
Peu importe tous ces regards rivés sur elle, la demoiselle continua sa route.
Elle s'arrêta net et releva la tête pour lire sur une grande maison en bois "HOTEL".

*VICTOIRE!*

Elle couru, monta les 3 marches de l'entrée en une enjambée et atterrit à la réception, toute éssouflée.

-Une chambre pour une personne s'il vous plaît!

Une dame lègerement âgée, les cheveux blonds noués en chignon, tourna son regard vers la fille d'une quizaine d'années qui venait d'entrer. Elle cacha du mieux que possible son étonnemant et répondu:

-Une personne, c'est bien ça? Vous tombez bien, une chambre s'est libérée ce matin.

La femme mentait, personne n'avais demandé une chambre ici depuis plusieurs mois, les touristes étaient presque inexistants dans cette ville. L'adolescente l'avait remarqué, les clés de la réception prenait la poussière. Mais elle ne pris pas cela en compte et continua:

-Je vous remercie. Je ne sais pas encore quand je repartirai, par contre...
-Ce n'est pas grave, vous pouvez rester le temps que vous voudrez. Il me faudrait votre nom pour le formulaire, je vous prie.
-Sarah Karlen.


L'hôte marqua dans le registre, pris une clé et sorta de derrière le comptoire.

-Je vous accompagne, si vous le voulez bien.

Sarah la remercia d'un hochement de tête et la suivi. Elle montèrent les escaliers en bois puis traversèrent un long couloir. Leur marche se termina face à une porte portant le numéro 17.
La chambre était tout juste assez grande pour contenir un lit, une armoire, un bureau et une chaise. La fenêtre donnait sur la rue.

-Bien, je vous laisse vous installer. Si vous avez besoin de moi, je serrai en bas.
-Merci madame.
-Oh, appellez-moi Maryne!


Son sourire et son accueil chaleureux fesait plaisir à Sarah. Elle était rarement aussi bien traitée en tant qu'étrangère, cette exeption lui fît naître un sourire.

-Merci, Maryne!

Une fois seule, elle s'affala sur le lit. Malgré le bruit de la rue, elle s'endormit en peu de temps.

10h30. Le soleil traversa les carreaux et sa lumière vînt se poser sur le visage de la jeune fille. ce qui ne lui plût pas, elle se tourna mais en oubliant un détail...
BAM!
*Pu...de lit!*
Elle était par terre, très belle façon de commencer la journée!

Sarah descendit à la réception, coiffé vite fait et le visage aussi fatigué que la veille. En la voyant, Maryne s'approcha.

-Bien le bonjour! Alors, pas trop mal dormi?
-ça allait, jusqu'à ce que je tombe du lit. répondit-elle en riant.
-Haha, désolée, j'aurai peut être dût te donner une chambre plus grande. Un peu de café?
-Avec plaisir, merci beaucoup.


Après un petit déjeuner offert par la maison, plus précisément par Maryne, Sarah alla faire un tour dans la ville. Peu de commerce, le peu qu'il y avait était pour l'alimentation ou bien des auberges.
Il faisait beau, le soleil régnait seul dans le ciel. Sarah se dirigea dans une ruelle à l'ombre de ce qui semblait être une salle des fête et une mairie.
En poursuivant son chemin, elle se rendit compte que c'était une impasse.
*Et shit! Il a fallut que j'aille juqu'au bout, en plus!* Un mur se dressait devant elle, indiquant de faire demi-tour. Mais à l'instant où elle se décida de rebrousser chemin, elle vît face à elle une bande de jeunes hommes dont les intentions douteuses se lisait dans leurs regards.

-Tiens tiens tiens, une étrangère!

-Ah! Enfin un peu de changement dans ce blède pourri!


Sans émotions, Sarah poursuivit sa marche en passant entre eux.

-Si vous n'aimez pas ce blède, vous n'avez qu'à partir.


Déconcertés de son absence de peur ou d'étonnement, ils ne sûrent rien dire et restèrent abassourdis. L'un d'eux réussi tout de même à se reprendre en mains et à dire d'un ton plus agressif:

-Hélà, la greluche, on a pas de leçon à recevoir de toi, ok?

A ces mots, elle se stoppa net. *Gre...Greluche...?*

-Allez, viens avec nous, il y a des quartiers simpas, ici. On peux te faire visiter, ma jolie...
*Greluche...*
-Ouai, ou bien te "visiter", tout simplement! Haha!


Cet abruti posa sa main sur l'épaule de Sarah -encore choquée de s'être fait appelée "greluche"-.
Aussitôt, son poing levé envoya au sol l'individu, ainsi que quelques de ses dents...
Stupeur sur le visage des autres, ils regardèrent leur ami sonné étalé par terre. En se tournant peu à peu vers eux, Sarah demanda, avec un sourire sadique sur ses lèvres:

-Lequel d'entre vous m'a-t-il appelé "greluche"?

L'un d'entre eux, un barraqué aux cheveux ras, ne se laissa pas terrifié.

-Qu'est ce que ça peux te faire, sale gârce?!?
-Et bien, ça m'énerve. C'est la première fois que l'on m'appelle ainsi, et je compte bien que se soit la dernière, repris Sarah avec le même sourire.
-Ah ouai?!? Bin tiens, tu vas être déçue, gre...

A peine avait-il commencé le mot qu'il ne fallait, des éclairs jaillirent de nul part et une étoile métallique au bord tranchants alla se planter dans son épaule droite.

-Aaah, c'est quoi ce truc?!?
-Un shuriken, c'est plus dangereux qu'il ne paraît, répondit sans étonnements la jeune fille.
-MAIS C'ETAIT QUOI CES LUMIERES?!?


La panique gagna rapidement la bande.

-Oh, vous voulez parlé de l'alchimie? Navrée de ne pas avoir une pancarte "attention alchimiste" sur mon dos...
-L'alchi-quoi?
-Cherche pas, c'est un truc de balèses, c'est pas possible que cette gamine en fasse! retorqua un autre. C'est d'ailleurs pour ça que je vais me pérmettre de venger mes potes!


Il sortit de son blouson un fusil pas très bien entretenu et fonça vers la soit disant alchimiste qui restait droite.

-TU VAS MOURRIR!
Il pointa le fusil devant ses yeux, même éclairs et le fusils ne ressemblait plus à une arme, mais plutôt à un balai de fer. Etonné, il ne vît pas venir le pied de sa cible.

-La vengeance ne sert à rien, mis à part a souffrir également. J'en sais quelque chose.


Le choc le rendit sur le sol, aussi sonné que le précédant.

-Et de trois!

Sarah remarqua que les 5 autres se préparèrent plus ou moins à combattre, deux avec des barres de fer, les suivants aux poings.
Elle joignît ses mains, les posa sur ce qui était un fusil et synthétisa un sabre long et fin.
Le premier s'élança tête baissée et visa ses côtes avec son arme métallique, la lame l'arrêta sans mal pour glisser sur la jambe et laisser une belle entaille. Un retour sur la main armée et il lachâ la barre pour s'écrouler en criant.

-Et de quatre.

Deux autre s'élancèrent en brandant leur matraques improvisées. Ils furent eux aussi stoppés mais par une chaîne, le sabre avait disparue. L'un des bouts effectua un tour par dessus les barres métalliques, elles étaient maintenant coincées, serrées par les maîllons. Sarah tira en arrière, récupèra le tout et synthétisa à présent une grande faux, embellit par une forme plus décorative qu'utile. Elle s'élança à son tour, fauchant au passage les deux désarmés, et passa la lame derrière le cinquième. Il était bloqué et trop effrayé pour faire le moindre geste. L'alchimiste sauta, ses pieds joints frappant dans son visage. Malgé le choc, il ne pût bouger, la faux l'en empêchait.

-Et de cinq!

Elle repprit sa faux à deux mains, laissant s'effondrer le cinquième. Les deux survivants préparèrent leurs poings, bien qu'ils tremblaient comme des feuilles.
Sarah enleva son regard haineux et fît tout simplement tomber deux bouts du mur contre lequel ils étaient, ce qu'il les assoma avant qu'il eurent compris.
Après avoir rendu son arme à la ruelle en utilisant une fois de plus l'alchimie, elle poursuivît sa route.
En passant à côté du premier, tout juste réveillé, elle lui dit:

-Aucun d'eux n'est morts. Mes lames n'étaient assez coupantes pour et ils sont seulement assomés.

Il ne sût rien dire, et s'il le savait, ça ne sortait pas.

-A l'avenir, chercher plutôt une autre disctraction dans ce "blède pourri", et il le serra peut être moins.

Une fois revenue à son hôtel, elle plia bagages, laissa de l'argent dans une enveloppe et descendit remettre la clé de sa chambre à la réception. Elle parti avant que quelqu'un ne l'apperçut et repris la direction de Central City.

Quelques instants plus tard, Maryne trouva sur le comptoir la clé de la chambre 17 sur une enveloppe remplis de billets.

-Mais que...

Elle retourna l'enveloppe et vu un mot inscrit: "Merci." Maryne sourria, rangea la clé et mit le reste dans la poche de son tablier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 21/03/2010
Age : 23
Localisation : Sûrement sur un chemin paumé censé me diriger vers Central...

MessageSujet: Teste rp   Mar 23 Mar - 20:23

Bon, je crois que j'ai un peu dépassé 40 lignes! ^^'
Navrée des quelques fautes d'orthographe et de la présentation (je sais que l'italique sert pour les actions, mais je me suis rendu compte que tout était inversé qu'à la prévisualitation et j en'avais pas vraiment le coeur de tous changer...Je ferrai attention dans les vrais rp.)

Concernant l'histoire, personellement je n'aime pas trop, j'aurai pensé mieux faire mais bon, j'ai toujours été sévère avec moi-même
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lust
Admin
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 23/01/2010
Age : 27
Localisation : Avec Glutonny

MessageSujet: Re: Alchimiste inconnue...   Mer 24 Mar - 10:18

Honnêtement l'italique et tout ça ce n'est pas très important. Tu procède de la manière que tu préfère. Je ne me suis pas amusé à compter les lignes mais ça m'a l'air bon. En revanche en rp je vérifie systématiquement. Mais c'est surtout la qualité qui prévaut.

Tu es validée et tu peux donc rp.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Elric
Admin
avatar

Messages : 211
Date d'inscription : 17/01/2010
Age : 24
Localisation : A resembool

MessageSujet: Re: Alchimiste inconnue...   Lun 12 Avr - 17:28

Tu est validée un fois de plus, merci d'avoir bien voulu refaire ta fiche.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://homonculus-return.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alchimiste inconnue...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alchimiste inconnue...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le grand alchimiste
» Une journée d'alchimiste d'après Moug et Sorifik.
» Alchimiste level 100
» Zone de recolte "Alchimiste"
» L’Alchimiste de Paulo Coelho

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fullmetal Alchemist - Homonculus's return :: 
Présentation
 :: 
Présentation
 :: Présentations accéptées
-
Sauter vers: